Francais English Nederlands

Chiffre d’affaires légèrement plus élevé pour Bavaria

09-04-2014

Lieshout, le 9 avril 2014 – En 2013, Bavaria a réussi à enregistrer une légère augmentation de son CA. De  501,1 millions d’euros en 2012, le CA s’élève à un montant de 508,5 millions d’euros en 2013. Les ventes sont restées identiques. En 2013 le brasseur brabançon a vendu au total 5,8 millions d’hectolitres de bière. Le résultat net accuse une baisse et s’élève à 15,5 millions d’euros contre 21,7 millions d’euros en 2012. En 2013 les investissements dans la brasserie s’élevaient à 35 millions d’euros, principalement sur le plan de la production et de la logistique.

Le marché mondial de la bière est en croissance constante malgré le fait qu’on puisse constater une baisse en Europe. Bavaria réalise 70% de son CA en Europe. Et l’économie européenne en souffrance a donc eu une influence certaine sur le résultat net. A cela s’ajoutent les taxes toujours plus élevées dues sur des marchés importants pour Bavaria comme la France, sans oublier les Pays-Bas. Bavaria est actif sur le marché international avec un certain nombre de marques différentes: Bavaria, Bavaria 0.0%, 8.6, Swinckels’ et quelques bières spéciales. Dans les années à venir, Bavaria est toujours convaincu que le marché africain saura offrir des opportunités. En 2013 on y lancé la construction d’une brasserie en Ethiopie, la ‘Habesha Breweries SC’.

Pour la deuxième année consécutive, la division malt a enregistré une année record. Bavaria a des intérêts à hauteur de 57% dans Holland Malt Holding. Et en 2013, le chiffre d’affaires de cette division a atteint un record de 92,5 millions d’euros.  

Frank Swinkels, membre de la direction de Bavaria, explique: “Au cours de l’année écoulée nous avons bénéficié, à nouveau, d’une croissance. Pour autant et pour des raisons diverses, celle-ci ne s’est pas traduit sur le champ en un résultat net en augmentation. Mais en continuant sur les voies sélectionnées nous permettant de faire, dans les années à venir, des choix clairs en matière de segments bien déterminés dans certaines régions, nous sommes convaincus qu’en 2014 le résultat accusera une ligne ascendante. Et les premiers signes en sont déjà visibles dans le premier trimestre de 2014. Des introductions telles que Bavaria Radler, fournissent une excellent contribution à cet effort. En notre qualité d’entreprise familiale, nous approchons le marché toujours dans une perspective de long terme et nous voyons suffisamment d’opportunités pour l’avenir.” 


Pour plus d'informations, veuillez contacter Bavaria:

Inge van der Heijden
+31499428505
inge.van.der.heijden@bavaria.nl

Au sujet de Bavaria

Bavaria est une affaire familiale indépendante et en tant que telle, elle occupe une position unique sur le marché international de la bière. Aujourd’hui la société est gérée par la septième génération de la famille Swinkels. En plus des bières, Bavaria fabrique également des boissons fraîches et elle travaille en étroite collaboration avec la brasserie De Koningshoeven (La Trappe) qui est l’une des 8 brasseries de bières trappistes présentes au niveau mondial. Aux Pays-Bas, Bavaria est la seule brasserie d’importance à brasser ses bières avec de l’eau minérale de sa propre source. Et comme Bavaria fabrique également son propre malt, elle gère et contrôle de a à z la chaîne de fabrication. Les malteries installées à Lieshout et à Eemshaven sont la propriété de Holland Malt BV, une joint-venture entre Bavaria et la coopérative agricole Agrifirm. Et cela caractérise la philosophie de l’affaire familiale : des bières d’une qualité irréprochable constante. Au total Bavaria emploie environ 1000 personnes aux Pays-Bas et à l’étranger. Bavaria est disponible dans 120 pays. Sur les six millions d’hectolitres de bière produits par Bavaria par an, 65% est destiné aux marchés à l’étranger.